apprendre musique super enfant

Il est très important et intéressant de baigner votre bébé, votre enfant dans une musique au quotidien. Très tôt, l’initiation par la musique permet des apprentissages.
Il est très simple de rendre sensible votre enfant à la musique afin de développer ses sens. La musique est également le support de bien des éveils et apprentissages.

Votre enfant commence à esquisser un rythme lorsqu’il entend Mozart ou James Brown ? Malheureusement vous ne pouvez pas encore dire qu’il est mélomane, … mais…
Il est important d’encourager ce type d’expression corporelle et émotionnelle car c’est bien la preuve que votre bébé entend le son de la musique, perçoit la mélodie, le rythme. En tout cas et tente de mettre en lien son corps, son ressenti avec la musique.
La musique est donc un très bon stimulus pour l’éveil et le développement cognitif de votre bébé.

Par exemple, lorsque vous le laissez libre de ses mouvement à réagir comme il le souhaite en écoutant de la musique, c’est développer le lien entre la perception, l’émotion, le corporel et l’expression.

La musique au quotidien

Lorsque vous entendez votre enfant essayer de fredonner une chanson ou lorsqu’il en invente l’air, cela permet de développer sa créativité et le niveau émotionnel.

Vous pouvez aussi danser avec lui ou prendre son doudou et faire que celui-ci chante. Vous chantez avec votre enfant, ensuite il s’amusera sûrement à faire chanter son doudou.

Les berceuses sont des moments très importants car il permet à l’enfant de faire un temps calme dans vos bras. C’est un moment d’amour et de tendresse avec votre enfant. Un moment privilégié. Chantez lui régulièrement la même mélodie. Ce sera pour lui un repère, le signal du temps calme et de l’apaisement.

La musique est aussi un rituel et un bon travail de mémorisation. Prenez les chansons traditionnelles avec leurs gestuels. Elles permettent à l’enfant de reproduire un certains nombres de gestes, souvent les mêmes. Votre enfant apprend les enchaînements de gestes au moment où il faut les réaliser.

Cette gestuel qui accompagne la musique est aussi un bon outil de développement psychomoteur.

offrez lui une plus grande variété de musiques comme de la musique de relaxation, du jazz, de la musique classique, de la musique traditionnelle du monde,… Apporter cette variété à votre enfant c’est développer son champs musical de référence. C’est l’éveiller aussi à d’autres mélodies, sons, instruments. La musique fait appel à tellement de ressources et d’outils sensoriels qui contribuent au développement du langage.

Chanter juste ou chanter faux, peu importe

Chanter ou écouter chanter des personnes est l’un des meilleurs jeux musicaux qui soit pour votre enfant. En plus, le chant entretient la bonne humeur et permet de détendre l’atmosphère.

Au quotidien, les moments où vous pouvez chanter sont nombreux : lors du rangement des jouets, lors de l’habillage, en auto ou avant le dodo. Votre enfant préfère d’ailleurs que vous chantiez pour lui plutôt qu’écouter un CD, même si vous chantez de façon imparfaite.

Si vous ne savez pas quoi chanter, faites découvrir à votre tout-petit les chansons de votre enfance (ex. : Savez-vous planter les choux? et Au clair de la lune). Vous pourrez ensuite vous amuser à les transformer ensemble. Par exemple, chantez-les avec une voix de « souris » ou de « géant ». Frappez dans vos mains, en les mimant ou en changeant les paroles. Ces variations permettront à votre enfant de se familiariser avec divers éléments musicaux, tels que la durée ou l’intensité.

Développer l’attention auditive

Invitez votre enfant à prêter attention aux sons. Par exemple, faites-lui écouter un extrait de musique en lui posant des questions : « Qu’est-ce qu’on entend? », « Écoute le rythme de la musique. ». Le Carnaval des animaux de Camille St-Saëns, avec ses extraits tels que La Marche royale du lion ou Kangourous, est une œuvre incontournable pour ce type de jeu. Faites écouter le même extrait régulièrement à votre enfant, car la répétition développe sa mémoire auditive.

Attention à la fatigue auditive
Bien que la musique écoutée à petite dose ait des effets positifs, la musique de fond peut nuire à votre enfant. Même à faible volume, elle risque de le rendre irritable et de diminuer son désir d’écouter et de communiquer. Ne laissez pas la radio ou la télévision ouverte en continu et arrêtez la musique dès que votre tout-petit n’y porte plus attention. Des moments de calme lui permettront d’apprécier les sons environnants.

Les premiers instruments de musique

Les jeux d’exploration à partir d’instruments de musique simples, d’objets sonores ou d’instruments de musique maison sont d’excellents moyens de faire découvrir la musique à votre tout-petit. Laissez votre enfant les explorer librement.

Les « vrais » instruments de musique sont préférables aux jouets sonores, car le son qu’ils produisent est de meilleure qualité (ex. : carillon, xylophone, tambourin, maracas, triangle). Par mesure d’hygiène, certains instruments qui vont dans la bouche, comme l’harmonica ou la flûte, devraient être réservés à un seul utilisateur.

Pour fabriquer vos propres instruments de musique, utilisez des contenants de plastique recyclés. Par exemple, confectionnez des tambourins à l’aide de contenants de lessive ou des maracas maison en mettant du riz sec ou de petits morceaux de papier chiffonnés dans une bouteille d’eau vide. Assurez-vous cependant que votre enfant ne puisse pas ouvrir les contenants.

LAISSER UN COMMENTAIRE