faire semblant enfant

Les enfants apprennent en imaginant et en reproduisant. Vous avez sans doute déjà vu votre enfant prendre un caillou et prétendre que ce caillou est une voiture. Ou bien encore préparer une soupe avec des brins d’herbes. Votre enfant utilise un objet pour que cet objet représente autre chose mais tout en le manipulant, et pour ainsi dire, en lui donnant une vie. Le faire semblant n’est pas si simple qu’il paraît l’être cependant tout le processus autour de l’imaginaire permettra à votre enfant de construire, développer et renforcer ses aptitudes dans la plupart des domaines essentiels pour son développement.

  • Aptitudes sociales et émotionnelles

Lorsque votre enfant s’implique dans le faire semblant ou la mise en scène, il fait activement l’expérience des rôles sociaux et émotionnels de la vie. Par le mode coopératif, il apprend le tour de rôle, le partage des responsabilités ainsi que la résolution de problème.

Lorsque votre enfant fait semblant d’être un personnage, il fait l’expérience de se glisser dans la peau de quelqu’un d’autre. Il développe son empathie. Il est normal pour de jeunes enfants de voir le monde de leur propre point de vue. Par la maturité et le jeu collectif, votre enfant commencera à comprendre les sentiments d’autrui. Votre enfant développe son estime de soi quand il découvre qu’il peut incarner tout personnage, toute personne, uniquement par le faire-semblant !

  • Aptitudes du langage

Avez-vous déjà écouté votre enfant jouer avec ses jouets ou ses amis? Vous entendrez très probablement des mots et phrases que vous n’aurez jamais imaginé qu’il connaissait ! En fait, nous entendons souvent nos propres mots et expressions dans la bouche de nos enfants. Nos enfants peuvent sont en fait les meilleurs imitateurs de leur maman, papa et enseignant !

Le faire-semblant aide votre enfant à comprendre le pouvoir du langage, des mots. De plus, par faire semblant avec les autres, il apprend que les mots lui donnent les moyens de reconstituer une histoire ou d’organiser un jeu. Ce processus aide votre enfant à faire le lien entre le langage écrit et parlé – une aptitude qui lui permettra plus tard d’apprendre à lire.

  • Capacités de réflexion

Le faire-semblant engage votre enfant à faire face à une variété de problèmes à solutionner. Que ce soit deux enfants qui veulent endosser le même personnage ou bien trouver l’élément parfait pour construire une cabane, votre enfant fait appel à d’importantes capacités de réflexion qu’il utilisera d’ailleurs dans tous les aspects de sa vie, aujourd’hui comme dans 20 ans.

Est-ce que votre enfant aime jouer à la bagarre ? Super ! Des chercheurs spécialisés dans le développement du cerveau du jeune enfant, pensent que ce type de jeu aide à développer la partie du cerveau (lobe frontal) qui régule le comportement. Donc, au lieu de s’inquiéter que ce type d’activité poussera votre enfant dans l’agressivité, soyez rassuré que, sous évidente surveillance, faire la bagarre peut en fait aider votre enfant à comprendre les aptitudes de maîtrise de soi nécessaires pour savoir quand et comment ce jeu devient inapproprié.

  • Cultiver l’imagination

Et pourquoi pas créer un coffre ou un espace rempli d’objets qui illumineront le monde fantaisiste de votre enfant. Cela peut être :

  • De vieux vêtements, chaussures, sacs, chapeaux,
  • De vieux téléphones, annuaires, magasines,
  • Des ustensiles de cuisine, plats, récipients en plastique, serviettes en tissue, fleurs artificielles
  • Des animaux en peluche et poupées
  • Des couvertures, de vieux draps pour faire des costumes ou une cabane,
  • Des éléments symboliques et thématiques comme des tickets de bus, cartes postales, pièces de monnaie pour prétendre de partir en vacances
  • Etc etc

Quand s’y attendre ?

Entre 18 et 24 mois, les enfants commenceront leurs premières expériences par des gestes quotidiens qu’ils auront copié des adultes : parler au téléphone, mettre ses chaussures, utiliser des clés pour ouvrir une porte…

A 2 ans, votre enfant montrera des signes de « pensée symbolique », en d’autres mots, un objet (comme une télécommande) peut remplacer un autre (un téléphone). A cet âge, votre enfant peut commencer à jouer à la poupée en prétendant les nourrir pour de vrai, les mettre au dodo etc. Votre enfant s’amusera peut-être aussi à jouer la comédie comme faire semblant de dormir, de conduire une voiture, ou jouer au papa et à la maman etc.

Entre 2 et 3 ans, votre enfant commencera progressivement à faire preuve de raisonnement complexe et symbolique dans son jeu. Un enfant de 2 ans aura besoin d’un faux biberon par exemple pour mimer et reproduire une situation qu’il a déjà vécu.

A 3 ans, le faire-semblant de votre enfant tourne à plein régime. C’est l’âge des dînettes, batailles de dinosaures, châteaux de princesses etc…

A 4 ans, l’imaginaire de votre enfant comprendra des scénarios et mises en scène encore plus élaborés, avec des interprétations de personnages et des intrigues supplémentaires. En d’autres mots, plaisir et divertissement garantis de ce petit Être que vous aimez tant.

maison de poupée enant

Voir un exemple de mise en scène d’imaginaire
de votre enfant
avec une Maison de Poupée

 

 

 

 

Alice et Franck de Super-Enfant
www.super-enfant.com | contact@super-enfant

LAISSER UN COMMENTAIRE